Le potager de l'association en cette fin d'été.

WP_20160822_14_20_22_Pro

Plus de peur que de mal au sujet des tomates. Le printemps frais et pluvieux et un début d'été très incertain faisaient craindre que la récolte 2016 ne soit pas à la hauteur de celle de 2015. Elle sera seulement plus tardive. Avec ou sans protection particulière, avec un simple traitement à la bouillie bordelaise les pieds de tomates ont finalement échappé au mildiou.

WP_20160822_14_21_47_Pro

Sur les parcelles, les pieds de salade d'automne ont succédé aux pommes de terre.

WP_20160822_14_22_33_Pro

Les potimarrons semés sur le tas de compost issu du vidage des anciens composteurs communs profitent de la richesse du substrat malgré la rude concurrence des orties...

WP_20160822_14_19_36_Pro

 

 

A quelques centaines de kilomètres plus au sud, dans un potager de la région vinicole du Minervois, les conditions de culture des tomates sont nettement plus favorables. Sur un seul pied, on peut conduire trois branches bien chargées en fruits malgré la sécade (sécheresse). Les passages entre les rangs sont réalisés en lattes de chêne récupérées après que leur tanin ait été utilisé dans les cuves à vin. Le goût boisé étant de mode...

WP_20160809_11_26_24_Pro

WP_20160809_11_27_32_Pro

Les rafles de raisin récupérées après le pressage fournissent un compost très riche. En fond d'image, la haie d'oliviers est équipée de capteurs de la terrible mouche de l'olivier

WP_20160809_11_49_08_Pro

 

 

 

La date du traditionnel apéritif de la Saint-Fiacre approche. Il aura lieu comme d'habitude au potager des Jardins Partagés de Saâcy, le vendredi 2 septembre à partir de 18h30.