Depuis une quinzaine d'années, M. Daniel Jeunehomme transforme ce qui était une très vaste cour de ferme briarde en un jardin aux multiples visages: le jardin de La Parmélie, au pied de la butte de Doue.

Samedi dernier 15 octobre, il en a commenté la visite pour un groupe de membres des Jardins Partagés de Saâcy.

Le groupe devant l'impressionnant portail de l'ancienne ferme

WP_20161015_14_01_52_Pro

La vue sur la butte de Doue depuis le jardin

WP_20161015_15_11_22_Pro

Pour donner de la "transparence", les arbres et arbustes sont taillés en nuages. De cette manière, l'ombre portée n'empêche pas la pousse de végétaux à leur pied

WP_20161015_14_39_06_Pro

WP_20161015_15_11_45_Pro

Différents ornements chinés dans des brocantes agrémentent le jardin

WP_20161015_15_05_37_Pro

Ce "menhir" de grès récupéré à l'occasion de travaux sur la voie de chemin de fer Paris-Château-Thierry et qui semble avoir été sculpté par une main humaine est un pur produit de la nature

WP_20161015_16_09_45_Pro

Une grande serre chauffée abrite une riche collection de plantes grasses

WP_20161015_16_25_55_Pro

WP_20161015_16_26_27_Pro

le jardin se visite sur rendez-vous.

Le site de La Parmélie: http://www.jardinlaparmelie.fr