On peut considérer l'Allemagne comme étant le pays d'origine des jardins ouvriers ou jardins familiaux. Ces jardins ( "Schrebergärten" ) portent encore le nom du médecin-pédagogue Moritz Schreber qui en fut l'initiateur au xix° siècle.

Berlin en compte aujourd'hui environ 70000 regroupés en un grand nombre de "Kolonie". Chacune ayant un nom évocateur comme ici "La Gaieté"

kolonie-DSC_1536

Ces "Kolonie" réparties dans tout Berlin, aussi bien dans ce qui fut Berlin-Ouest que dans l'ancien Berlin-Est, comptent en moyenne 150 parcelles de 250m2, toutes équipées d'un chalet de 24m2 au maximum avec eau et électricité et constituent presque des résidences secondaires où l'on se retrouve le week-end entre amis ou en famille autour de barbecues. Ces parcelles cloturées se louent environ 300€ par an

A-M Berlin 036

A-M Berlin 034

 

A-M Berlin 048

Les règlements prévoient encore qu'un tiers de la superficie de la parcelle doit être culivée en potager mais dans les faits, il s'agit plutôt de jardins de loisirs pour les heureux Berlinois qui en bénéficient. Les listes d'attente sont longues et il faut patienter plusieurs années pour pouvoir jouir d'un  "Kleingarten" (petit jardin). Dans certains quartiers comme Wilmersdorf, c'est même impossible actuellement.

A-M Berlin 046

Ces Kolonies sont parcourues par des allées ouvertes aux promeneurs.

A-M Berlin 040

Bien qu'il existe beaucoup d'espace disponible dans cette ville grande comme 8 fois Paris, les Kolonies les mieux situées sont menacées par la spéculation foncière et la création de nouvelles infrastructures routières.